L’hyperkératose du Dogue de Bordeaux

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Le Dogue de Bordeaux est vulnérable à certaines maladies, comme la majorité des chiens. Entre l’épilepsie canine ou les maladies musculaires telles que la dysplasie du coude, il est important de bien surveiller la santé de son chien.

D’autres maladies peuvent venir toucher la santé du Dogue de Bordeaux, c’est le cas notamment de la kératodermie naso-plantaire. Quelles est cette maladie ? Quelles sont les causes ? Comment la prévenir et lutter ? Explications.

dogue de bordeaux maladie hyperkeratose

Les causes

Egalement appelée « Hyperkératose », cette maladie apparaît généralement chez le Dogue de Bordeaux entre ses 4 et 9 premiers mois. C’est une maladie de la peau courante chez cette race de chien. En effet, cette race est prédisposée à cette maladie, tout comme le Irish terrier.

D’origine génétique, elle touche 10 % des Dogues de Bordeaux sont touchés par la maladie. Cette maladie est héréditaire, mais tend à s’atténuer avec l’âge quand elle est surveillée de près.

Les symptômes

L’hyperkératose du chien se reconnait à un durcissement de la peau.

Au niveau plantaire, elle se caractérise par un développement massif et épais des coussinets, causé par des cellules de l’épiderme qui se prolifèrent de manière anormale, généralement sous forme de plaques. Cette maladie est inconfortable pour le chien et peut rapidement le gêner et lui faire mal lors de ses déplacements. En effet, des crevasses se forment et l’empêche de marcher ou courir correctement.

Au niveau de la truffe, des saignements peuvent avoir lieu car la truffe est sèche et rugueuse.

Soigner l’hyperkératose

A l’heure actuelle, il n’existe pas de remède miracle pour lutter contre la kératordermie naso-plantaire, mais il existe un test ADN qui permet de dépister la maladie. Ce test permet alors de pouvoir écarter l’animal porteur de la reproduction.

Si vous pensez que votre chien est victime de cette pathologie, prenez conseil chez le vétérinaire. Il pourra alors vous communiquer différents soins comme un traitement chirurgical si l’hyperkératose a un degré avancé, ou bien un traitement hygiénique. Ce dernier consiste à couper et taille la corne excessive. Autre possibilité, les bains médicamenteux pour ramollir la peau.

Vous pouvez également recevoir des conseils vétérinaires en ligne. Cette deuxième solution peut vous éviter des frais de consultation vétérinaire si rien est alarmant.

Pour aller plus loin

La kératodermie nécessite donc des soins réguliers, et une hygiène qui convient de surveiller. Cette maladie ne touche pas toujours la truffe et les coussinets à la fois.

  • Quand l’hyperkératose ne concerne que la truffe, on parle de parakératose nasale héréditaire.
  • Quand il s’agit uniquement des coussinets, on parle d’hyperkératose héréditaires des coussinets.