Comment éviter que mon Dogue de Bordeaux prenne du poids ?

Votre Dogue de Bordeaux est un véritable glouton et a tendance à prendre du poids ? Comme tous les autres chiens, le Dogue de Bordeaux peut être concerné par l’obésité. Mais soyez rassuré, car le surpoids n’est pas une fatalité ! Quelques règles simples peuvent être mises en place afin d’y remédier…

Le surpoids est un problème fréquent chez le chien

Environ 4 chiens sur 10 sont concernés par le surpoids. Si le maître n’est pas vigilant, cette prise de poids peut avoir des effets néfastes pour la santé de votre Dogue de Bordeaux et le conduire rapidement à l’obésité ! Or cette dernière est une réelle maladie qui s’accompagne fréquemment d’autres troubles comme de l’arthrose, des problèmes digestifs ou encore du diabète.

Les causes de cette prise de poids sont principalement dues à une alimentation inadaptée (le chien consomme plus de calories que nécessaire et stocke le surplus d’énergie sous forme de graisses), un manque d’exercice et la stérilisation.

Il faut également savoir que l’augmentation de la masse graisseuse et du poids de votre Dogue de Bordeaux vont abaisser sa satiété : plus votre chien grossira, plus il aura faim, ce qui entraîne un véritable cercle vicieux.

Modifiez la façon de nourrir votre Dogue de Bordeaux

Aussi, afin de ralentir la vitesse de consommation de votre Dogue de Bordeaux et favoriser sa satiété, il est recommandé de distribuer son alimentation dans une gamelle anti-glouton. Celui-ci devra alors fournir d’avantage d’efforts pour attraper ses aliments et mettra également plus de temps.

Adoptez un régime spécifique pour votre Dogue de Bordeaux

Il est également important de répondre aux besoins spécifiques de votre Dogue de Bordeaux, tant dans la quantité à distribuer que dans la qualité de l’aliment. Un chien stérilisé par exemple a des besoins inférieurs à 20%.

Faites faire de l’exercice à votre Dogue de Bordeaux

Il est recommandé de faire pratiquer une activité physique à son chien afin de maintenir son poids de forme. Cela est également bénéfique pour son bien-être émotionnel sachant que l’inactivité peut être source d’anxiété, elle-même source de boulimie.