Comment débarrasser votre chien de ses puces ?

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Si les chiens sont souvent considérés comme les meilleurs amis des hommes, les puces, elles, sont les ennemies les plus impitoyables des chiens. On exagère un peu, mais c’est vrai que ces vilaines bêtes sont vraiment tenaces. Cerise sur le gâteau, ces petits insectes hématophages qui savent mener si bien la vie dure à nos canidés savent se montrer très discrets au début. En général, on ne les remarque que lorsqu’elles ont déjà commencé à faire des ravages. Nous partageons avec vous ici quelques idées pour débarrasser votre chien de ces sales bêtes et le protéger d’attaques futures.

Débarrasser votre chien des puces

Comment reconnaître une puce de chien ?

Les puces sont des insectes de très petite taille très doués pour se glisser entre les poils des canidés et capables de bondir sur une distance qui fait trente fois leur taille. Incroyable n’est-ce pas ? Vous les reconnaîtrez à leur couleur brune.

Pour survivre et se multiplier, ces parasites ont besoin d’un hôte. Du coup, ils vivent le plus souvent cachés à la racine du pelage des chiens, ce qui leur permet d’être en contact direct avec leur peau et donc, de se nourrir aisément en suçant leur sang.

Si vous ne le saviez pas, nous vous informons que les puces adultes sont en mesure de pondre entre 20 et 45 œufs par jour. Elles peuvent donc très vite former une colonie. Si vous songez à vous en débarrasser, vous trouverez sur le site Medpets.fr de quoi soulager votre chien de ses puces. Mais avant de passer à l’achat, il vous faut déjà avoir la capacité de détecter leur présence sur votre chien infesté.

debarrasser-comment dogue de bordeaux

Comment savoir si votre chien a des puces ?

Un chien infesté de puces développe toujours de nouvelles manies. Si c’est le cas de votre animal de compagnie, il aura tendance à se gratter de plus en plus avec sa patte ; bien plus souvent qu’autrefois. De même, s’il vous arrive de retrouver en quantité plus grande ses poils dans l’habitat, que cela vous mette la puce à l’oreille. Les bêtes sont peut-être déjà en train de squatter le pelage de votre canidé.

Pour vous en assurer, vous pouvez peigner votre chien à l’aide d’un peigne fin, ou mieux encore, d’un peigne à puces. Si après l’avoir brossé, vous remarquez de petits insectes de couleur marron-rouge sur le peigne, vous saurez qu’il y a déjà des ennemis sous son pelage.

La présence d’insectes dans le pelage de votre chien ne signifie pas systématiquement que vous ne vous êtes pas bien occupé de lui. Il peut l’avoir attrapé au cours d’une balade innocente à l’extérieur, pendant laquelle il a été en contact avec un animal déjà attaqué. Une seule puce dans son pelage est largement suffisante pour le contaminer.

Cela dit, dès que vous avez confirmé la présence de puces dans le pelage de votre chien, vous devez tout mettre en oeuvre afin de lui éviter la propagation et d’autres ennuis liés à la présence de ces envahisseuses.

Quels sont les risques pour votre compagnon infesté de puces ?

Beaucoup de chiens développent des allergies suite à des piqûres de puces. Vous remarquerez une apparition de rougeurs et de boutons étranges sous leur ventre, à l’arrière de leurs cuisses et autour de leur queue. Si rien n’est fait, ces symptômes peuvent déboucher sur des problèmes de peau comme la dermatite. Dans une telle situation, la meilleure chose à faire sera de consulter un vétérinaire.

Mais ces problèmes cutanés ne sont presque rien à côté du ténia auquel l’exposent ces puces. Il s’agit en effet d’une pathologie qui fait énormément souffrir le canidé qui en est atteint. Les dégâts causés par ces vers parasites qui font leur nid dans le tube digestif de votre chien peuvent se traduire par :

  • Un amaigrissement ;
  • Des diarrhées ;
  • Une perte de l’appétit ;
  • Une fatigue chronique ;
  • Etc.

Les puces étant généralement porteuses d’œufs du ténia et se nichant dans les tréfonds du pelage de l’animal, celui-ci en léchant les parties douloureuses de sa peau peut en avaler accidentellement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de donner des vermifuges aux canidés touchés par les puces.

Que faire en cas d’infestation de votre chien ?

Les réponses possibles à une infestation de puces sont multiples et variées. Si votre animal de compagnie est victime d’une infestation de puces, sachez qu’il existe dans le commerce une gamme de produits très efficaces pour mettre un terme au règne de ces petits monstres. Ils portent le nom de produits antipuces.

Il s’agit de comprimés de nouvelle génération et de pipettes. Ils sont d’une grande efficacité contre les puces, quel que soit leur stade d’évolution (œuf, larve et/ou parasite adulte). Non seulement ils éliminent les puces, mais ils les tiennent aussi à l’écart de votre animal en empêchant le développement d’autres œufs, de larves et nymphes de puces pendant plusieurs semaines voire des mois. Tout dépend en fait de l’efficacité du produit que vous utilisez dans le cadre du traitement.

Il vous faudra également penser à traiter l’environnement de l’animal infesté. C’est une mesure sécuritaire visant à éviter de nouvelles contaminations. Et pour ce faire, les pièges à puces sont parfaits. Ce sont des produits innovants qui ont pour fonction d’attraper les puces. Un piège à puces peut en capturer environ 10 000. Toutefois, il vaut mieux prévenir que guérir.

Au lieu d’attendre que votre chien soit déjà sous la dictature de ces bêtes impitoyables, vous pouvez prendre vos dispositions pour que tous les risques de contamination soient d’avance éliminés.

Que faire pour prévenir une invasion ?

Pour prévenir une invasion de puces, plusieurs solutions sont envisageables. Vous pouvez par exemple :

  • Doter votre canidé d’un collier antipuces ;
  • Utiliser des sprays ;
  • Faire usage des shampoings ;
  • Employer des dispositifs à ultrasons.

L’efficacité des colliers peut durer des mois et leur utilisation n’est pas fastidieuse contrairement aux sprays. Toutefois, pour un effet optimal, nous vous recommandons de garder votre chien toujours propre en le lavant avec du shampoing. Le seul bémol avec les shampoings est que leur effet de protection n’est pas aussi durable que les colliers.

Du coup, il n’est pas question d’utiliser le shampoing une seule fois. Il faudra le laver régulièrement. Dans tous les cas, pensez à emmener votre chien chez un vétérinaire une fois tous les deux ou trois mois. C’est une excellente solution pour garantir sa santé.